saint Michel

Saint Michel Le 29 septembre, nous avons fêté les saints Archanges : Raphaël, Gabriel et Michel. Ce dernier est particulièrement présent à Rome notamment en raison de son apparition miraculeuse dans la ville Eternelle à la fin du VIe siècle. C’est ainsi que nous le retrouvons dans l’église de la Trinité-des-Monts, dans la chapelle Chateauvillain, où une fresque du XVIe siècle représente cette fameuse apparition. Les faits historiques Alors qu’en 590 Rome est ravagée par la peste, le pape Grégoire Le Grand imposa jeûnes et pénitences au peuple de Rome, et organisa une grande procession jusqu’à la basilique Saint-Pierre. Arrivant au niveau du château Saint-Ange, que l’on appelait auparavant la Mémoire d’Adrien, l’archange saint Michel apparu au sommet du château, rengainant l’épée dans son fourreau, marquant ainsi la fin de la peste. La fresque de la Trinité-des-Monts C’est ce-même épisode qui est représenté dans la chapelle Chateauvillain, également appelée chapelle Saint-Michel. Sur cette fresque, attribuée à un disciple de Michel-Ange, Jacopo Siculo (ou Angelo Maino), nous voyons, à l’arrière-plan, le château Saint-Ange dominé par un personnage ailé en armure qui rengaine son épée dans le fourreau. Sur le pont devant le château, une procession s’est interrompue pour observer le phénomène. Au premier plan, une foule de prélats et de fidèles s’agite et regarde l’apparition. Grégoire le Grand, à leur tête, revêtu des attributs pontificaux, est représenté en prière, les mains jointes. Si l’on regarde attentivement l’œuvre, on s’aperçoit toutefois que les armes au dos de la chape du pape ne sont pas celles de Grégoire le Grand, mais bien celles du pape sur le trône de Saint Pierre lorsque l’œuvre est réalisée : Clément VII. Au lendemain du sac de Rome, cette assimilation, renforcée également par des ressemblances physiques, a pour but de montrer ainsi la capacité du Pontife (qui s’était d’ailleurs réfugié au Château Saint Ange) à surmonter l’épreuve, tout comme le fit saint Grégoire le Grand après la grande peste de 590.    
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

A la découverte
de la Trinité-des-Monts

L’église et le couvent de la Trinité-des-Monts abritent un patrimoine historique, artistique et spirituel d’une grande richesse. Au fil de l’année, la communauté de l’Emmanuel vous propose de découvrir ou redécouvrir ces merveilles cachées !

Les articles favoris
A la Trinité-des-Monts

La communauté de l’Emmanuel à Rome s’engage à prier pour vos intentions, n’hésitez pas à nous les envoyez !